09/06/2020 - 5 minutes

Comment obtenir le meilleur taux hypothécaire

mortgage rates

Partager cet article

Avec la baisse des taux hypothécaires, il maintenant est très avantageux de financer l’achat de votre maison. En même temps, la volatilité du marché du travail limite l’accès aux hypothèques. Cette situation peut être avantageuse pour les investisseurs à la recherche d’occasions d’achats sur le marché immobilier.

Baisse des taux d’intérêts

Le 27 mars 2020, la Banque du Canada a changé son taux-cible du financement d’un jour à 0,25%. Cette mesure qui consistait à baisser son taux à près de 0% suivait celle de la Federal Reserve, la banque centrale des États-Unis. Ce changement de cap représente une belle occasion d’investir en immobilier et de s’implanter dans un marché stable et en pleine croissance.

Hypothèque à taux fixe ou variable?

Une étude du professeur Moshe Milefsky de la York University datant de 2001 mais toujours très pertinente révèle que les intérêts payés sur les hypothèques à taux variable étaient à 90% du temps plus bas que les hypothèques à taux fixe, entre 1950 et 2000. Toutefois, selon RateHub, près de deux tiers des Canadiens préfèrent une hypothèque à taux fixe. En tant qu’investisseur, vous devez déterminer si vous êtes capable de gérer le risque, et à en perdre votre sommeil à cause des fluctuations de taux d’intérêt. Si vous êtes en mesure d’ajuster votre budget selon le marché, une hypothèque à taux variable pourrait vous aider à faire des économies à long terme.

Profiter du taux préférentiel de votre institution financière

Si vous avez déjà une hypothèque à taux variable, vous avez probablement remarqué une chute du taux d’intérêt, déclenchée par la baisse du taux préférentiel de votre banque. Le taux d’intérêt de votre hypothèque est habituellement calculé en enlevant un certain pourcentage de ce taux préférentiel. Par exemple, si ce taux est de 3% et le taux d’intérêt de votre hypothèque équivaut au taux directeur moins 0,5%, votre taux final sera de 2,5%. Présentement, les cinq grandes banques canadiennes (RBC, Scotia Bank, BMO, CIBC et TD) affichent un taux directeur de 2,45%.

Si vous prenez ce risque, vous pouvez vous attendre à une augmentation du taux lorsque l’économie rebondira.

Magasinez avant de prendre une décision finale

Les courtiers hypothécaires comme Multi-Prêts et Rate Hub peuvent vous aider à comparer les produits de crédit des différentes institutions financières. Ils sont en mesure de trouver les meilleurs taux, vous proposer plusieurs options et même avoir des offres exclusives. D’autre part, vous pouvez faire vos propres recherches et obtenir une préapprobation de plusieurs banques avant de choisir celle qui vous convient le mieux. En plus de vous offrir des taux d’intérêts concurrentiels, les banques peuvent aussi payer vos frais de notaire ou vous offrir de l’argent à condition que vous ouvriez un compte-chèques.

Cote de crédit et ratio d’endettement

À partir du 1er juillet, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) resserrera les règles pour obtenir une hypothèque assurée.

Que votre acompte soit de 5% ou de 20%, votre institution financière doit savoir si vous serez en mesure de réaliser vos paiements pendant les années à venir. À cause de la volatilité actuelle de l’économie mondiale, il est normal que certaines restrictions accompagnent la baisse des taux d’intérêt.

Trois principaux indicateurs peuvent vous aider à découvrir si vous pouvez vous endetter davantage : votre Amortissement brut de la dette (ABD), votre Amortissement total de la dette (ATD) et votre cote de crédit.

Formule de l’ABD :

Votre ABD peut être calculé en divisant vos dépenses mensuelles prévues liées au logement par vos revenus mensuels.

Capital + Intérêts + Taxes + Électricité

Revenu annuel brut

 

Formule de l’ATD :

Capital + Intérêts + Taxes + Électricité + Autres dettes

Revenu annuel brut

 

Si vous envisagez l’achat d’une nouvelle habitation, il sera difficile d’estimer les dépenses reliées aux taxes municipales et scolaires, ainsi que l’électricité sans avoir un historique de paiements, mais vous pouvez tout de même calculer vos versements hypothécaires.

Vos paiements de capital et d’intérêts peuvent être déterminés en utilisant la calculatrice hypothécaire de la SCHL. Le montant peut varier selon le capital, l’amortissement, la fréquence de vos paiements et le taux d’intérêt. Si vous décidez de faire des paiements accélérés, vous pouvez également réduire vos intérêts sur la durée ainsi réduite de votre hypothèque.

Les taxes et les dépenses en électricité dépendent d’un large éventail de facteurs. Ces informations peuvent être approximatives, vu que la Ville de Montréal ne fournit pas d’estimations de taxes pour les demeures en pré-construction. Si vous connaissez un propriétaire possédant une demeure de valeur semblable dans le même secteur, vous pourriez lui demander de vous donner une idée des coûts.

Une fois que vous aurez calculé l’ATD, ce chiffre devrait se situer autour de 30%. S’il est plus élevé, vous pourriez avoir de la difficulté à vous procurer une nouvelle hypothèque. Dans ce cas-là, vous pourriez agrémenter votre acompte ou bien liquider vos dettes de cartes de crédit.

Si vous avez besoin d’aide avec votre hypothèque, nous pouvons vous recommander quelques courtiers hypothécaires de confiance. N’hésitez pas à nous contacter !