04/11/2021 - 5 minutes

Le centre-ville se relève

Partager cet article

Après presque deux ans, les Montréalais retournent enfin à leurs bureaux au centre-ville. Vu le manque de preuves que des éclosions de la COVID-19 se produisent en milieu de travail, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a annoncé qu’à compter du 15 novembre, le travail exclusivement à domicile n’est plus recommandé, entre autres mesures d’assouplissement pour lutter contre la COVID-19. C’est l’un des nombreux signes encourageants que les restrictions liées au COVID-19 sont une chose du passé.

Inspirer les Montréalais à regagner le bureau

Cette semaine, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) a lancé la campagne « J’aime travailler au centre-ville » pour inciter les gens à réintégrer leurs bureaux et soutenir nos entreprises locales vitales dans l’arrondissement Ville-Marie. La campagne publicitaire menée par Publicis et réalisée avec l’appui du Ministère de l’économie et de l’innovation a été lancée le 1er novembre.

« La relance du centre-ville exige une ambition et un engagement à la hauteur du défi à relever. Particulièrement frappé par la crise, ce secteur doit redevenir le centre névralgique de l’économie de la métropole. Avec cette campagne, nous voulons que le retour des travailleurs dans les tours s’accompagne d’une réinvention de l’expérience du centre-ville. L’expérience humaine du centre-ville se décline à travers ses commerces, ses restaurants et ses multiples attractions. Cet aspect est au centre de notre campagne et de nos messages », déclare Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Revenir au centre-ville et dans les bureaux, c’est retrouver ce contact qui nous a tant manqué et qui est indispensable à notre créativité, à notre sociabilité et à notre humanité. La culture d’entreprise et les échanges informels sont des forces pour nos organisations et elles reposent sur la possibilité d’être physiquement sur les lieux de travail. La renaissance du centre-ville doit s’inscrire dans cette nouvelle normalité. », renchérit-il.

Dans une publicité vidéo réalisée dans le cadre de cette campagne, l’artiste slam Antoine Leclerc crée un univers de jeux de mots autour de l’expression “centre-ville”.

 

 

S’entrevivre

Je le sens
C’est le temps
Le temps de te retrouver
Toi, cœur de tout
Toi, beau milieu
Toi, centre-ville
J’ai si hâte
Que nos idées s’entreéclatent
Que nos rencontres s’entreinspirent
Que nos traits s’entresourient
J’ai soif que nos soifs s’entreétanchent
Que nos talents s’entretressent
les uns aux autres
Je veux que tous ces gens de mèche
S’entreallument, s’entremotivent
Pour se recentrer
En s’assurant que les battements
De leur cœur au ventre
S’entresynchronisent
Entre eux
Entre nous
Entre vous
Je veux que tout ce qui se crée
S’entrecrée
Que tout ce qui se dit
S’entrediseIl est grand temps
Qu’on s’entreretrouve
Que nos pas s’entredansent
Que nos airs s’entrejamment
Quelque part entre ton âme
Et le cœur de Montréal
Oui, il est temps que nos vies
S’entrevirevoltentS’entrevivent
Dans tes bras
Toi, centre-ville

 

-Antoine Leclerc

 

Le retour du balancier

La reprise se ressent dans tous les secteurs, du tourisme au commerce de détail, après la crise que notre ville a connue au pendant l’année 2020 et au début de 2021.

Depuis l’automne 2020, L’État du centre-ville publie ses conclusions sur une base trimestrielle, détaillant l’évolution du centre-ville de Montréal depuis le début de la pandémie.

La moitié des travailleurs du centre-ville de Montréal sont de retour au bureau, et environ la moitié d’entre eux sont en mode hybride, travaillant à domicile certains jours, selon le dernier rapport.

Le marché résidentiel de Ville Marie est également à la hausse. Les ventes de condos ont atteint un point bas à la mi-2020, au profit des maisons unifamiliales en banlieue, mais les ventes de condos sont maintenant beaucoup plus proches des chiffres d’avant la pandémie. Les prix médians grimpent également.

 

MesureQ2 2019Q2 2020Q2 2021
Nombre de ventes/reventes1,5263501,075
Inventaire de condos à vendre2,8592,4663,326
Prix médian – toutes les unités410k444k449k
Prix médian – condos neufs438k437k473k
Mois d’inventaire273

Source: APCHQ

Avec quatre grandes universités et plusieurs cégeps, les étudiants sont l’un des éléments clés qui dynamisent le centre-ville et ses commerces de proximité. De l’automne 2020 à l’automne 2021, le retour des élèves aux cours présentiels a été sans équivoque. Alors que l’année dernière, 90 % des élèves ont suivi des cours en ligne et 10 % sont allés à l’école, c’est exactement le contraire cette année.

Le tourisme a été durement touché par la pandémie. Depuis cet été, les taux d’occupation des hôtels se redressent. En août 2019, les hôtels avaient un taux d’occupation de 88 %, contre 16 % en août 2020. En août 2021, 45 % des chambres d’hôtel étaient occupées, signe que nos pires jours sont derrière nous.

Le Palais des congrès de Montréal est réservé jusqu’au printemps, signe que nous « avons tous appris que les conférences Zoom sont limitées », a déclaré Glenn Castanheira, directeur général de Montréal Centre-Ville.

Il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre le niveau d’activité que nous observions avant COVID-19, mais le centre-ville de Montréal ressemble moins à un désert et plus au cœur palpitant d’une ville de classe mondiale.